Présentation

À l’origine de nombreuses maladies infectieuses, les bactéries peuvent également servir de modèle pour étudier des mécanismes biologiques fondamentaux. Les études menées dans le département de Microbiologie portent sur la caractérisation moléculaire des fonctions qui permettent aux bactéries d’interagir avec leur environnement et, pour certaines, de provoquer des maladies. Les scientifiques du département
de Microbiologie étudient, au niveau cellulaire et moléculaire, divers micro-organismes (bactéries, archées et leurs virus) en tant que systèmes modèles pour des analyses fondamentales en génomique, génétique, métabolisme, etc.
Ils s’intéressent également aux mécanismes qui permettent à certains d’entre eux d’être pathogènes et d’échapper au système immunitaire de l’hôte, ou de résister aux antibiotiques. Pour ces travaux, les chercheurs du département de Microbiologie possèdent une grande variété d’expertises et d’approches expérimentales. Ces études apportent non seulement une meilleure compréhension du mode de vie de ces micro-organismes, mais ils sont également un préalable indispensable au développement de nouvelles thérapies ou de nouveaux outils diagnostiques potentiellement utilisables pour le traitement des infections bactériennes. Le Département de Microbiologie est composé de 20 entités, dont 14 entités de recherche, 1 laboratoire Université de Paris , 1 laboratoire et 4 collections. Trois de ces entités abritent des Centres Nationaux de Référence et 2 unités du Département sont également Centre collaborateur de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Par ailleurs, plusieurs unités de recherche d’autres départements (Génomes & Génétique, Biologie Structurale & Chimie et Infection & Epidémiologie) sont affiliées au Département de Microbiologie. Le département héberge également une équipe de recherche labélisée avec le CNRS – UMR2001.

 

• Salas-Ambrosio P, Tronnet A, Since M, Bourgeade-Delmas S, Stigliani JL, Vax A, Lecommandoux S, Dupuy S, Verhaeghe P, Bonduelle C. (2021) Cyclic-Poly(α-peptoid)s by Lithium bis(trimethylsilyl)amide (LiHMDS)-Mediated Ring-Expansion Polymerization: Simple Access to Bioactive Backbones. J Am Chem Soc.143(10):3697-3702. doi: 10.1021/jacs.0c13231.

• Tejada-Arranz A, Matos RG, Quentin Y, Bouilloux-Lafont M, Galtier E, Briolat V, Kornobis E, Douché T, Matondo M, Arraiano CM, Raynal B, De Reuse H (2021) RNase R is associated in a functional complex with the RhpA DEAD-box RNA helicase in Helicobacter pylori. Nucleic Acids Res Apr 24; (). doi: gkab28310.1093/nar/gkab283

• Liu J, Cvirkaite-Krupovic M, Baquero DP, Yang Y, Zhang Q, Shen Y, Krupovic M (2021) Virus-induced cell gigantism and asymmetric cell division in archaea. Proc Natl Acad Sci USA Apr;118(15):e2022578118. doi: 10.1073/pnas.2022578118

• Rousset F, Cabezas-Caballero J, Piastra-Facon F, Fernandez-Rodriguez J, Clermont O, Denamur E, Rocha EPC, Bikard D (2021) The impact of genetic diversity on gene essentiality within the Escherichia coli species. Nat Microbiol Mar;6(3):301-312. doi: 10.1038/s41564-020-00839-y 

• Henry C, Loiseau L, Vergnes A, Vertommen D, Mérida-Floriano A, Chitteni-Pattu S, Wood EA, Casadesus J, Cox M, Barras F, Ezraty B (2021) Redox controls RecA protein activity via reversible oxidation of its methionine residues. eLife Feb 19;10:e63747. doi: 10.7554/eLife.63747

• Lamy-Besnier Q, Brancotte B, Ménager H, Debarbieux L (2021) Viral host range database, an online tool for recording, analyzing and disseminating virus-host interactions. Bioinformatics Feb 17;btab070. doi: 10.1093/bioinformatics/btab070

•Purushothaman M, Sarkar S, Morita M, Gugger M, Schmidt EW, Morinaka BI (2021) Genome-mining-based discovery of the cyclic peptide tolypamide and Tolf, a Ser/Thr forward O-Prenyltransferase. Angew Chem Int Ed Engl Feb 14. doi: 10.1002/anie.202015975

• Orgeur M, Frigui W, Pawlik A, Clark S, Williams A, Ates LS, Ma L, Bouchier C, Parkhill J, Brodin P, Brosch R (2021) Pathogenomic analyses of Mycobacterium microti, an ESX-1-deleted member of the Mycobacterium tuberculosis complex causing disease in various hosts. Microb Genom Feb;7(2). doi:  10.1099/mgen.0.000505

• Pérez-Pascual D, Vendrell-Fernandez S, Audrain B, Bernal-Bayard J, Patiño-Navarrete D,  Petit V, Rigaudeau D, Ghigo JM (2021) Gnotobiotic rainbow trout  (Oncorhynchus. Mykiss) model reveals endogenous bacteria that protect against Flavobacterium columnare infection. PLoS Pathogens, Jan 29;17(1):e1009302. doi: 10.1371/journal.ppat.1009302

Équipes

Équipes associées

Partenaires

Sélection de Publications

Télécharger