Cliquez pour voir le graph
Connexions

Présentation

 

Presentation

Le but du projet Biologie Intégrative des Maladies Infectieuses Emergentes (IBEID), coordonné par les professeurs Philippe Sansonetti et Pascale Cossart, est de développer une structure pour anticiper et lutter contre les maladies infectieuses émergentes (MIE).

La plupart des équipes du LabEx sont localisées sur le campus de l’Institut Pasteur avec des partenaires à  l’Institut Cochin et à l’Hôpital Necker de Paris. Cette solide coalition scientifique axée sur les infections émergentes est intégrée dans un réseau d’institutions qui sont en première ligne pour la surveillance, l’analyse et le contrôle des maladies infectieuses émergentes. En effet, de solides partenariats ont été établis avec Santé publique France (ex InVS) chargé de la surveillance et de la prévention des maladies infectieuses en France, l’École Nationale Vétérinaire de Maisons-Alfort (ENVA) et l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, Environnement et du Travail (ANSES) qui se concentrent sur les infections dans le monde animal et l’étude des mécanismes de franchissement de barrière d’espèces par les pathogènes

Téléchargez le document de présentation du Labex IBEID (PDF, 2.1MB)

Présentation du projet

Projet de recherche
Les principaux axes de recherche du projet de IBEID sont :

Explorer la diversité/complexité microbienne, détecter les émergences
La surveillance des infections émergentes doit s’appuyer sur une connaissance large, exhaustive et en constante évolution du monde microbien dans ses dimensions taxonomiques, génétiques et physiologiques, en incluant les mécanismes de résistance aux antimicrobiens.
Dans ce Labex, nous aborderons plus particulièrement :

  • L’exploration de la flore complexe de l’Homme et de son environnement.
  • La recherche fondamentale de la génétique, la physiologie et du métabolisme microbien en particulier des nouveaux aspects de la microbiologie.
  • Le diagnostique des microorganismes émergents ainsi que l’étiologie microbienne des maladies chroniques et inflammatoires.
  • La résistance aux agents anti-infectieux.

Explorer la diversité/complexité de l’hôte lors de la confrontation avec les microbes
La médecine de demain sera de plus en plus “personnalisée”. Les paramètres génétiques, environnementaux et physiologiques (âge) seront pris en compte pour les traitements préventifs et thérapeutiques aussi bien pour les maladies infectieuses que pour les maladies apparaissant lors de la perte de tolérance à la microflore symbiotique. Certaines situations, comme le vieillissement du système immunitaire, pourraient permettre l’apparition de nouveaux réservoirs favorisant l’émergence de maladies infectieuses.
Dans ce Labex, nous aborderons plus particulièrement :

  • La génétique de la sensibilité de l’hôte à des agents infectieux et à la gravité des infections. Construire une approche cohérente et complémentaire chez les souris et les hommes.
  • L’influence de l’âge dans la susceptibilité aux infections pour les très jeunes enfants et les personnes âgées.
  • Le microbiote dans la santé et la maladie.

Explorer les interactions hôte-microbe, définir la barrière des espèces pour la transmission des agents infectieux, les vecteurs, trouver de nouvelles cibles pour la vaccinologie et la thérapeutique
Comprendre les mécanismes à l’origine des maladies est essentiel pour comprendre “le génie des Maladies Infectieuses” comme l’a décrit Charles Nicolle pour qualifier la naissance (émergence), la vie et la mort des maladies infectieuses.
Dans ce Labex, nous nous attacherons plus particulièrement à :

  • Explorer les mécanismes de la pathogénèse de virus émergents (VIH, VHC, grippe, dengue).
  • Comprendre les mécanismes moléculaires mis en œuvre par les agents pathogènes pour franchir la barrière d’espèces.
  • Renforcer les connaissances sur les insectes vecteurs qui jouent un rôle majeur dans l’émergence.
  • Revoir les mécanismes des maladies afin de trouver de nouvelles cibles pour la vaccinologie et la thérapeutique.

Création de l’environnement épidémiologique, technologique et intégratif pour soutenir les avancées scientifiques majeures dans le domaine des maladies infectieuses émergentes
Aucun des domaines ci-dessus ne peut être abordée sans un effort important pour développer la recherche en modélisation des épidémies, les conditions de gestion et d’intégration des données ainsi que des plates-formes technologiques de pointe.
Dans ce Labex, nous nous attacherons plus particulièrement à :

  • Développer la modélisation mathématique des maladies infectieuses émergentes.
  • Renforcer et diversifier les activités de la Genopole.
  • Construire la protéomique.
  • Développer l’imagerie en tandem avec le criblage à haut débit.
  • Intégrer technologies de l’information et systèmes complexes en biologie, renforcer la bioinformatique.

Formation et recrutement

En plus de la création de deux nouvelles unités et cinq nouveaux groupes de 5 ans (G5), un programme de recrutement pour les scientifiques post-doctorants et doctorants a été mis en place.
Le LabEx possède un fort potentiel pour une formation de très haut niveau à destination des étudiants en master et en doctorat ainsi que pour les chercheurs post-doctorants. Les nouvelles connaissances générées par les équipes du Labex seront rapidement intégrées dans les différentes formations.

Actualités

Événements

SaMMBA seminar: Thibaut Jombart, Building the next generation of statistical tools for outbreak response using R

Salle: Jean Paul Aubert – Address: Institut Pasteur, 25 Rue du Docteur Roux, Paris, France
2017-10-04 12:00:00 2017-10-04 14:00:00 Europe/London SaMMBA seminar: Thibaut Jombart, Building the next generation of statistical tools for outbreak response using R Title: The R Epidemics Consortium: building the next generation of statistical tools for outbreak response using R Abstract: The recent West African Ebola outbreak has been a terrible reminder for the need to gain […] Institut Pasteur, 25 Rue du Docteur Roux, Paris, France

Chercheurs Principaux

Equipes créées dans le cadre de IBEID

Valorisation et diffusion des connaissances

Valorisation

Le projet IBEID à pour objectif d’améliorer la connaissance de la physiologie de l’hôte et des microbes ainsi que de contribuer au développement de nouvelles stratégies antimicrobiennes. Une proportion importante de la connaissance produite par le LabEx IBEID sera valorisée avec pour perspective la création de vaccins, de médicaments et produits biologiques dans le domaine des maladies infectieuses et de la microbiologie appliquée aux soins de santé. Le solide partenariat du projet contribuera à combler le fossé entre la recherche académique et l’industrie dans le domaine de la recherche translationnelle.

Diffusion des connaissances

Au-delà de la communication scientifique traditionnelle, au travers de publications et de séminaires, IBEID sera un centre capable de générer de l’information objective à destination des autorités de santé et du public. La question de la communication sera un thème majeur, avec notamment un groupe de scientifiques, épidémiologistes, médecins et représentants des services de communication des institutions partenaires qui se réunira régulièrement et pourra être mobilisé en période de crise pour maintenir l’information à jour et optimiser sa diffusion.

Gouvernance

Afin de maintenir sa cohérence et d’identifier les nouveaux défis dans ses domaines d’expertise, le LabEx bénéficiera de l’aide d’un Conseil Scientifique international (ISAB), présidé par les coordinateurs. L’ISAB sera composé d’experts de renommée internationale en maintenant un équilibre entre scientifiques (sciences de la vie, bioinformatique, technologies, communication) et les représentants des autorités de santé publique, de la médecine, de l’industrie et les grandes institutions scientifiques françaises. Les partenaires du Labex seront également représentés et un Bureau sera élu. Sont membres de l’ISAB : Ruedi Aebersold (ETH Zürich, CH), Jeff Almond (Sanofi-Pasteur Lyon, FR), Fernando Baquero (IRYCIS Madrid, ES), Jean-François Delfraissy (AVIESAN Paris, FR), Gérard Dénariaz (Danone Palaiseau, FR), Vincent Deubel (Institut Pasteur du Cambodge Phnom-Penh, KH), Anne Fagot-Largeault (Collège de France Paris, FR), Alain Fischer (Hôpital Necker Paris, FR), Antoine Flahault (Institut de Santé Globale Genève, CH), Laurent Fraisse (Sanofi Toulouse, FR), George Griffin (SGUL London, UK), Antonio Lanzavecchia (IRB Bellinzona, CH), Marc Mortureux (ANSES Maison-Alfort, FR), Bruno Coignard (InVS Saint-Maurice, FR) and Jacques Schrenzel (Hôpitaux Universitaires Genève, CH).

Partenaires