Présentation

D’après l’OMS, entre 2000 et 2050, la proportion de la population mondiale de plus de 60 ans doublera pour passer d’environ 11% à 22%. Actuellement la plupart des personnes âgées décèdent de maladies non transmissibles telles que les cardiopathies, le cancer et le diabète, plutôt que de maladies infectieuses ou parasitaires et ceci même dans les pays pauvres.

Ainsi le vieillissement est une thématique primordiale du XXIème siècle et l’Institut Pasteur se mobilise pour être un acteur majeur de la recherche dans ce domaine.

Un groupe de travail transdisciplinaire s’est formé pour étudier les mécanismes  fondamentaux du vieillissement. La meilleure compréhension de ces mécanismes est une étape cruciale pour permettre in fine de vieillir en meilleure santé.

Le groupe de travail aborde des thématiques complémentaires :

  • Mutations et réparation
  • Sénescence cellulaire
  • Cellules souches
  • Physiologie du vieillissement

L’approche développée à l’Institut Pasteur repose sur l’étude des mécanismes fondamentaux et pourrait se traduire en de nouvelles approches de médecine préventive et thérapeutique telles que l’injection de facteur de jouvence, le traitement par des inhibiteurs de stress oxydant, l’action sur la réparation de l’ADN, l’élimination des cellules sénescentes, la réintroduction de cellules souches, la manipulation du microbiote. Ces traitements pourraient permettre d’augmenter les chances de vieillir en bonne santé. Ce groupe de travail est coordonné par le centre de recherche translationnelle qui a pour but de faciliter les collaborations entre chercheurs fondamentaux et cliniciens.

Pour des informations grand public sur notre groupe vous pouvez lire le Journal de la Recherche ou télécharger la newsletter ci-dessous. N’hésitez pas également à regarder cette conférence grand public sur le vieillissement. Pour des informations plus pointues, vous pouvez consulter les projets indiqués en bas de page.

Download (PDF, 1.81MB)

Équipes

cellules souches

Stem cells are essential for tissue repair. The number of stem cells decreases with ageing of the organism. Stem cells can also become senescent and loose their capacity to repair tissue. Recent discoveries allow transforming “classical” differenciated cells in stem cells. See below the description of one or more project on this subject.

Sénescence

Researchers also study ageing at the cellular level called cellular senescence. How does their genetic expression varies with ageing. Notably there is an accumulation of senescent cells with ageing and recent studies have shown that the elimination of senescent cells has beneficial outcomes in animal models. See below the description of one or more project on this subject.

Physiologie du veillissement

Researchers have identified circulating factors that are present in the blood of young animals and absent in older ones. Furthermore Miria Richetti study the mecanisms linked to precocious ageing.

See below the description of one or more project on this subject.

 

Sélection de Publications