Tapez votre recherche ici
  • Équipes
  • Membres
  • Projets
  • Événements
  • Appels
  • Emplois
  • publications
  • Logiciel
  • Outils
  • Réseau
  • Équipement

A little guide for advanced search:

  • Tip 1. You can use quotes "" to search for an exact expression.
    Example: "cell division"
  • Tip 2. You can use + symbol to restrict results containing all words.
    Example: +cell +stem
  • Tip 3. You can use + and - symbols to force inclusion or exclusion of specific words.
    Example: +cell -stem
e.g. searching for members in projects tagged cancer
Search for
Count
IN
OUT
Content 1
  • member
  • team
  • department
  • center
  • program_project
  • nrc
  • whocc
  • project
  • software
  • tool
  • patent
  • Personnel Administratif
  • Chargé(e) de Recherche Expert
  • Directeur(trice) de Recherche
  • Assistant(e) de Recherche Clinique
  • Professeur(e)
  • Etudiant(e) M2
  • Aide technique
  • Chercheur(euse) Contractuel(le)
  • Chercheur(euse) Permanent(e)
  • Pharmacien(ne)
  • Etudiant(e) en thèse
  • Médecin
  • Post-doctorant(e)
  • Chef(fe) de Projet
  • Ingénieur(e) de Recherche
  • Chercheur(euse) Retraité(e)
  • Technicien(ne)
  • Etudiant(e)
  • Visiteur(euse) Scientifique
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Centre
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Départment
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Centre National de Référence
  • Directeur(trice) de Centre
  • Directeur(trice) de Départment
  • Directeur(trice) d'Institut
  • Directeur(trice) de Centre National de Référence
  • Chef(fe) de Groupe
  • Responsable de Plateforme
  • Responsable de Structure
  • Président(e) d'honneur de Département
  • Coordinateur(trice) du Labex
Content 2
  • member
  • team
  • department
  • center
  • program_project
  • nrc
  • whocc
  • project
  • software
  • tool
  • patent
  • Personnel Administratif
  • Chargé(e) de Recherche Expert
  • Directeur(trice) de Recherche
  • Assistant(e) de Recherche Clinique
  • Professeur(e)
  • Etudiant(e) M2
  • Aide technique
  • Chercheur(euse) Contractuel(le)
  • Chercheur(euse) Permanent(e)
  • Pharmacien(ne)
  • Etudiant(e) en thèse
  • Médecin
  • Post-doctorant(e)
  • Chef(fe) de Projet
  • Ingénieur(e) de Recherche
  • Chercheur(euse) Retraité(e)
  • Technicien(ne)
  • Etudiant(e)
  • Visiteur(euse) Scientifique
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Centre
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Départment
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Centre National de Référence
  • Directeur(trice) de Centre
  • Directeur(trice) de Départment
  • Directeur(trice) d'Institut
  • Directeur(trice) de Centre National de Référence
  • Chef(fe) de Groupe
  • Responsable de Plateforme
  • Responsable de Structure
  • Président(e) d'honneur de Département
  • Coordinateur(trice) du Labex
Recherche
Revenir
Haut de page
Partagez
© Recherche
Centre de Référence National

Listeria

Institut Pasteur [Paris]

Domaines Scientifiques
Maladies
Organismes
Applications
Technique

Présentation

Suite à la mise en place depuis 1982 par la Direction Générale de la Santé (DGS) d’une surveillance nationale de la listériose, le Centre National de Référence des Listeria (CNRL), est hébergé depuis juillet 1993 à l’Institut Pasteur.

Depuis 2008, il est hébergé par l’Unité de Biologie des Infections et au Laboratoire de Référence et d‘Expertise Multisite (LREMS) accrédité par le COFRAC (portée d’accréditation N° 8-2588 rév. 4).

Le CNRL participe à la surveillance de la listériose humaine en France, par la caractérisation des souches isolées de patients, par la notification systématique à l’InVS des cas signalés au CNR. Le CNR a un rôle d’alerte auprès des autorités sanitaires, un rôle d’expertise et un rôle de surveillance des tendances à long terme de l’évolution de cette maladie. Le CNRL caractérise également les souches alimentaires et environnementales d’alertes produits (Dépassements des critères microbiologiques réglementaires pour L. monocytogenes) afin d’identifier les sources éventuelles de cas humains sporadiques ou groupés.

Dans le cadre des missions définies par l’arrêté du 29 novembre 2004 (fixant les modalités de désignation et les missions des CNR) , le CNR des Listeria est désigné par le Ministère en charge de la santé et plus particulièrement par la Direction Générale de la Santé (DGS) sur recommandation de l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) pour assurer la surveillance microbiologique des infections à Listeria.
Les missions spécifiques du  CNR, telles que définies au cahier des charges de l’appel à candidature (InVS – janvier 2011) sont :

Apporter une expertise microbiologique

  • disposer d’une expertise des méthodes diagnostiques utilisées en santé humaine comme la sérologie ou les méthodes moléculaires de diagnostic rapide, et contribuer au développement et à la validation de nouvelles méthodes diagnostiques utilisées en santé humaine,
  • contribuer au développement des méthodes de typage,
  • typer en routine par une méthode discriminante fondée sur le typage moléculaire, les souches isolées de prélèvements humains qui lui sont adressées avec une nomenclature des souches basée sur cette méthode,
  • typer en routine par une méthode discriminante fondée sur le typage moléculaire les souches isolées de prélèvements non humains isolées lors d’investigations réalisées autour de cas de listériose humaine,
  • étudier la sensibilité aux antibiotiques des souches isolées chez l’homme, et surveiller l’apparition de souches de sensibilité diminuée aux antibiotiques. Contribuer à l’étude des nouveaux mécanismes de résistance en collaboration avec le Centre National de Référence de la Résistance aux Antibiotiques,
  • collaborer avec les structures (laboratoires, Anses, etc.) travaillant en santé animale et sur les aliments (échange d’informations, de souches, etc.).

Contribuer à la surveillance épidémiologique, en lien avec l’Institut de Veille Sanitaire

  • par la recherche de l’exhaustivité des souches humaines en vue notamment de détecter les cas groupés,
  • en contribuant à l’investigation des cas groupés,
  • en contribuant aux systèmes de surveillance internationaux et en particulier européens notamment dans le cadre de l’application de la directive zoonoses 2003/99/CE.

Contribuer à l’alerte en signalant à l’Institut de Veille Sanitaire tout événement inhabituel

  • Augmentation du nombre de cas (si dépassement d’un seuil défini en accord avec l’Institut de Veille Sanitaire),
  • modification des formes cliniques (répartition, modification de leur expression clinique, formes inhabituelles),
  • apparition d’un nouveau phénotype de résistance, etc.

Contribuer à la cellule Listeria

Appui technique auprès de la cellule interministériel Listeria constituée du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche, du Ministère de la Santé, du Ministère de l’Economie, de l’InVS et de l’ANSES.

Expertise et conseil

  • Apporter son expertise aux autorités de santé dans le domaine de la prévention et du contrôle de la listériose.
  • Contribuer à la formation de stagiaires avec transfert technique.
  • Apporter son expertise et ses conseils aux laboratoires extérieurs du public ou privé.
  • Apporter des conseils diagnostiques et thérapeutiques aux cliniciens.

 


Implications pour la santé publique

La surveillance microbiologique de la listériose en France se fonde sur l’envoi volontaire et centralisé au CNRL de souches isolées de patients par les laboratoires médicaux, et sur celui de souches non humaines par les laboratoires d’hygiène et de contrôle des aliments.

L’échange d’informations avec nos correspondants est un élément qui a également pour objectif de favoriser la participation des laboratoires, pivot de la surveillance et de son exhaustivité.

L’envoi volontaire des souches au CNRL par son réseau de laboratoires correspondants permet :

  • la confirmation du cas de listériose et son enregistrement au niveau de l’INVS ;
  • la détection précoce de cas groupés, voire d’épidémie ;
  • l’identification rapide d’une source de contamination permettant la protection des populations ;
  • le suivi de la résistance aux antibiotiques des souches réceptionnées.

Aux données du CNR s’ajoutent depuis 1998 celles de la déclaration obligatoire (DO).

Chaque année, le CNRL réalise un rapport d’activité.

De même, les données recueillies par le CNR en matière de surveillance sont régulièrement publiées dans le bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l’INVS ou d’autres journaux:

– Goulet, V., Leclercq, A., Laurent E., King, L.A., Chenal-Francisque, V., Vaillant, V., Letort, M.J., Lecuit, M., et H. de Valk. 2012. Surveillance de la listériose humaine en France, 1999-2011. BEH Hors Série. 9 mai 2012: 38-40.

– Roussel S., Leclercq, A., Santolini, A., Agbessi, A., Chenal-Francisque, V., Lailler, R., Lecuit, M., Pihier, N., Brisabois, A. 2012. Surveillance des Listeria monocytogenes dans les aliments. BEH Hors Série. 9 mai 2012: 41-45.

– Tourdjman, M., Laurent, E., et A. Leclercq. 2014.Listériose humaine: une zoonose d’origine alimentaire.Revue Francophone des Laboratoires. 464:37-44.  

Actualités

Projets

Contact

Téléphone : 33 (0)1 40 61 31 12
Télécopie : 33 (0)1 40 61 35 67
Email: listeria@pasteur.fr

Institut Pasteur
28 rue du Docteur Roux
75724 Paris Cedex 15
France

Les envois peuvent être envoyés au CNR 24h/24h 7j/7j.