Tapez votre recherche ici
  • Équipes
  • Membres
  • Projets
  • Événements
  • Appels
  • Emplois
  • publications
  • Logiciel
  • Outils
  • Réseau
  • Équipement

Un petit guide pour l'utilisation de la recherche avancée :

  • Tip 1. Utilisez "" afin de chercher une expression exacte.
    Exemple : "division cellulaire"
  • Tip 2. Utilisez + afin de rendre obligatoire la présence d'un mot.
    Exemple : +cellule +stem
  • Tip 3. Utilisez + et - afin de forcer une inclusion ou exclusion d'un mot.
    Exemple : +cellule -stem
e.g. searching for members in projects tagged cancer
Search for
Compteur
IN
OUT
Contenu 1
  • member
  • team
  • department
  • center
  • program_project
  • nrc
  • whocc
  • project
  • software
  • tool
  • patent
  • Personnel Administratif
  • Chargé(e) de Recherche Expert
  • Directeur(trice) de Recherche
  • Assistant(e) de Recherche Clinique
  • Professeur(e)
  • Etudiant(e) M2
  • Aide technique
  • Chercheur(euse) Contractuel(le)
  • Chercheur(euse) Permanent(e)
  • Pharmacien(ne)
  • Etudiant(e) en thèse
  • Médecin
  • Post-doctorant(e)
  • Chef(fe) de Projet
  • Chargé(e) de Recherche
  • Ingénieur(e) de Recherche
  • Chercheur(euse) Retraité(e)
  • Technicien(ne)
  • Etudiant(e)
  • Vétérinaire
  • Visiteur(euse) Scientifique
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Centre
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Départment
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Centre National de Référence
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Plateforme
  • Directeur(trice) de Centre
  • Directeur(trice) de Départment
  • Directeur(trice) d'Institut
  • Directeur(trice) de Centre National de Référence
  • Chef(fe) de Groupe
  • Responsable de Plateforme
  • Responsable opérationnel et administratif
  • Responsable de Structure
  • Président(e) d'honneur de Département
  • Coordinateur(trice) du Labex
Contenu 2
  • member
  • team
  • department
  • center
  • program_project
  • nrc
  • whocc
  • project
  • software
  • tool
  • patent
  • Personnel Administratif
  • Chargé(e) de Recherche Expert
  • Directeur(trice) de Recherche
  • Assistant(e) de Recherche Clinique
  • Professeur(e)
  • Etudiant(e) M2
  • Aide technique
  • Chercheur(euse) Contractuel(le)
  • Chercheur(euse) Permanent(e)
  • Pharmacien(ne)
  • Etudiant(e) en thèse
  • Médecin
  • Post-doctorant(e)
  • Chef(fe) de Projet
  • Chargé(e) de Recherche
  • Ingénieur(e) de Recherche
  • Chercheur(euse) Retraité(e)
  • Technicien(ne)
  • Etudiant(e)
  • Vétérinaire
  • Visiteur(euse) Scientifique
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Centre
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Départment
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Centre National de Référence
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Plateforme
  • Directeur(trice) de Centre
  • Directeur(trice) de Départment
  • Directeur(trice) d'Institut
  • Directeur(trice) de Centre National de Référence
  • Chef(fe) de Groupe
  • Responsable de Plateforme
  • Responsable opérationnel et administratif
  • Responsable de Structure
  • Président(e) d'honneur de Département
  • Coordinateur(trice) du Labex
Recherche
Revenir
Haut de page
Partagez
© Marie-Christine Prévost, Anne Derbise
Bactéries Yersinia pestis en microscopie electronique à balayage.
Publication : Revue Francophone des Laboratoires

Les diarrhées d’origine bactérienne le cas de Yersinia enterocolitica

Domaines Scientifiques
Maladies
Organismes
Applications
Technique

Publié sur Revue Francophone des Laboratoires - 22 May 2008

Cyril Savin, Elisabeth Carniel

Revue Francophone des Laboratoires. 2008(400):49-58

Yersinia enterocolitica fait partie des agents étiologiques les plus fréquents de diarrhées aiguës clans les pays tempérés et froids, dont la France. Les infections se manifestent surtout sous forme de cas sporacliques ou de petites épidémies familiales. Y. enterocolitica est transmise par voie féco-orale, à partir d’un réservoir principalement animal (porcs, bovins, caprins). L’infection prédomine chez le jeune enfant et se tracluit par des diarrhées, une fièvre et des clouleurs abdominales, généralement modérées. Des formes disséminées (abcès profonds, septicémies) sont principalement observées chez les sujets plus âgés ayant un terrain fragilisé (diabéte, cirrhose hépatique, hypersidérémie). Les complications secondaires les plus fréquentes sont la polyarthrite réactionnelle et I’érythème noueux. Les Yersinia ont des caractères culturaux particuliers (croissance plus lente que celle des autres énterobactéries), qui rendent parfois difficile leur isolement à partir d’un échantillon polymicrobien comme les selles. Bien qu’aucune méthode ne soit entièrement satisfaisante, l’utilisation de techniques de pré-en rich issement et de milieux sélectifs améliore I’isolement de ces bactéries. L’espèce Y. enterocolitica comprenant à la fois des souches pathogénes (biotypes 1 B, 2, 3, 4 et 5) et non pathogénes (biotype 1A), il est essentiel de caractériser tous les isolats (biotypage) afin d’estimer leur role potentiel clans les symptômes observés. Le sérotypage (antigène O) est également utilisé pour subdiviser I’espèce. Les Y. enterocolitica pathogénes les plus fréquemment rencontrées en France sont les 4/0:3 suivies par les 2/0:9. D’autres méthodes diagnostiques comme la PCR ou la sérologie peuvent avoir un intérêt quand la bactérie n’a, pu être isolée. Les Y. enterocolitica sont en majorité résistantes aux pénicillines et aux céphalosporines de 1re et 2e generation. Au total, bien qu’elle soit une cause commune d’infections digestives en France, Y. enterocolitica n’est identifiée que si elle est activement et systématiquement recherchée.

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1773035X08801001