© Nicole Guiso
Colonies hémolytiques de Bordetella pertussis sur milieu de Bordet-Gengou au sang
Laboratoire

Prévention et Thérapie Moléculaires des Maladies Humaines

Responsable

Sylvain Brisse

Recherche

La vaccination est un des outils les plus efficaces pour la maîtrise des maladies infectieuses. Nous nous intéressons aux effets produits par les programmes de vaccination intensive sur les populations de pathogènes, considérant qu’ils peuvent avoir plusieurs conséquences :

  • Modification des populations pathogènes avec le temps (émergence de variants qui s’échappent du système immunitaire du fait de la modification des antigènes pathogènes ciblés par le vaccin) ;.
  • Modification de la communauté microbienne véhiculée par les humains, ce qui peut favoriser l’apparition de nouveaux pathogènes ;
  • Changement de la dynamique de transmission de la maladie dans les populations humaines ou animales.

En outre, afin d’optimiser les bénéfices des programmes d’immunisation, il est important de comprendre les conséquences des vaccinations de masse sur la biologie pathogène, l’écosystème microbien et sur les populations humaines touchées par l’infection. Les résultats obtenus contribuent à définir des stratégies adaptées de prévention de la maladie.

Certains de nos projets sont détaillés dans la section « projets » ci-dessous. 

Notre Unité héberge également le Centre National de Référence de la Coqueluche et autres Bordetelloses  ainsi que le Centre National de Référence des Corynebactéries du complexe diphtheriae.

Projets :

Coqueluche :

  • Video de Nicole Guiso, ancienne Responsable d’Unité

Diphtérie :

Projets

Publications

Contact

Head of the Unit : +33(0) 1 45 68 83 34
Deputy Head, NRC Bordetelloses: +33(0) 1 45 68 32 92
Deputy Head, NRC Coryne : +33(0) 1 45 68 94 40
Secretariat : +33(0)1 45 68 80 05

Address
25-28 Rue du Docteur Roux
75015, Paris
France