Tapez votre recherche ici
  • Équipes
  • Membres
  • Projets
  • Événements
  • Appels
  • Emplois
  • publications
  • Logiciel
  • Outils
  • Réseau
  • Équipement

Un petit guide pour l'utilisation de la recherche avancée :

  • Tip 1. Utilisez "" afin de chercher une expression exacte.
    Exemple : "division cellulaire"
  • Tip 2. Utilisez + afin de rendre obligatoire la présence d'un mot.
    Exemple : +cellule +stem
  • Tip 3. Utilisez + et - afin de forcer une inclusion ou exclusion d'un mot.
    Exemple : +cellule -stem
e.g. searching for members in projects tagged cancer
Rechercher
Compteur
IN
OUT
Contenu 1
  • member
  • team
  • department
  • center
  • program_project
  • nrc
  • whocc
  • project
  • software
  • tool
  • patent
  • Personnel Administratif
  • Chargé(e) de Recherche Expert
  • Directeur(trice) de Recherche
  • Assistant(e) de Recherche Clinique
  • Manager de département
  • Professeur(e)
  • Etudiant(e) M2
  • Aide technique
  • Chercheur(euse) Contractuel(le)
  • Chercheur(euse) Permanent(e)
  • Pharmacien(ne)
  • Etudiant(e) en thèse
  • Médecin
  • Post-doctorant(e)
  • Chef(fe) de Projet
  • Chargé(e) de Recherche
  • Ingénieur(e) de Recherche
  • Chercheur(euse) Retraité(e)
  • Technicien(ne)
  • Etudiant(e)
  • Vétérinaire
  • Visiteur(euse) Scientifique
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Centre
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Départment
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Centre National de Référence
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Plateforme
  • Directeur(trice) de Centre
  • Directeur(trice) de Départment
  • Directeur(trice) d'Institut
  • Directeur(trice) de Centre National de Référence
  • Chef(fe) de Groupe
  • Responsable de Plateforme
  • Responsable opérationnel et administratif
  • Responsable de Structure
  • Président(e) d'honneur de Département
  • Coordinateur(trice) du Labex
Contenu 2
  • member
  • team
  • department
  • center
  • program_project
  • nrc
  • whocc
  • project
  • software
  • tool
  • patent
  • Personnel Administratif
  • Chargé(e) de Recherche Expert
  • Directeur(trice) de Recherche
  • Assistant(e) de Recherche Clinique
  • Manager de département
  • Professeur(e)
  • Etudiant(e) M2
  • Aide technique
  • Chercheur(euse) Contractuel(le)
  • Chercheur(euse) Permanent(e)
  • Pharmacien(ne)
  • Etudiant(e) en thèse
  • Médecin
  • Post-doctorant(e)
  • Chef(fe) de Projet
  • Chargé(e) de Recherche
  • Ingénieur(e) de Recherche
  • Chercheur(euse) Retraité(e)
  • Technicien(ne)
  • Etudiant(e)
  • Vétérinaire
  • Visiteur(euse) Scientifique
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Centre
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Départment
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Centre National de Référence
  • Directeur(trice) Adjoint(e) de Plateforme
  • Directeur(trice) de Centre
  • Directeur(trice) de Départment
  • Directeur(trice) d'Institut
  • Directeur(trice) de Centre National de Référence
  • Chef(fe) de Groupe
  • Responsable de Plateforme
  • Responsable opérationnel et administratif
  • Responsable de Structure
  • Président(e) d'honneur de Département
  • Coordinateur(trice) du Labex
Recherche
Revenir
Haut de page
Partagez
© A-M. Pais-Correia, M-I. Thoulouze, A. Alcover, A. Gessain
Mise en évidence de structures de type "biofilm ", formées par le rétrovirus HTLV-1 générés par des cellules infectées (cellules du haut), qui ont été transmis à un autre lymphocyte (cellule du bas). Micrographie en microscopie électronique à balayage. Image colorisée.
Publication : Retrovirology

Molecular epidemiology, genetic variability and evolution of HTLV-1 with special emphasis on African genotypes.

Domaines Scientifiques
Maladies
Organismes
Applications
Technique

Publié sur Retrovirology - 16 Dec 2019

Afonso PV, Cassar O, Gessain A,

Lien vers Pubmed [PMID] – 31842895

Lien DOI – 10.1186/s12977-019-0504-z

Retrovirology 2019 12; 16(1): 39

Human T cell leukemia virus (HTLV-1) is an oncoretrovirus that infects at least 10 million people worldwide. HTLV-1 exhibits a remarkable genetic stability, however, viral strains have been classified in several genotypes and subgroups, which often mirror the geographic origin of the viral strain. The Cosmopolitan genotype HTLV-1a, can be subdivided into geographically related subgroups, e.g. Transcontinental (a-TC), Japanese (a-Jpn), West-African (a-WA), North-African (a-NA), and Senegalese (a-Sen). Within each subgroup, the genetic diversity is low. Genotype HTLV-1b is found in Central Africa; it is the major genotype in Gabon, Cameroon and Democratic Republic of Congo. While strains from the HTLV-1d genotype represent only a few percent of the strains present in Central African countries, genotypes -e, -f, and -g have been only reported sporadically in particular in Cameroon Gabon, and Central African Republic. HTLV-1c genotype, which is found exclusively in Australo-Melanesia, is the most divergent genotype. This reflects an ancient speciation, with a long period of isolation of the infected populations in the different islands of this region (Australia, Papua New Guinea, Solomon Islands and Vanuatu archipelago). Until now, no viral genotype or subgroup is associated with a specific HTLV-1-associated disease. HTLV-1 originates from a simian reservoir (STLV-1); it derives from interspecies zoonotic transmission from non-human primates to humans (ancient or recent). In this review, we describe the genetic diversity of HTLV-1, and analyze the molecular mechanisms that are at play in HTLV-1 evolution. Similar to other retroviruses, HTLV-1 evolves either through accumulation of point mutations or recombination. Molecular studies point to a fairly low evolution rate of HTLV-1 (between 5.6E-7 and 1.5E-6 substitutions/site/year), supposedly because the virus persists within the host via clonal expansion (instead of new infectious cycles that use reverse transcriptase).

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31842895