Présentation

Les épidémies récentes d’Ebola en Afrique de l’Ouest, de coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV), de fièvre jaune en RDC, Angola et Brésil, de grippe aviaire en Asie et en Afrique, mais aussi du virus Zika sur le continent américain ont démontré que les maladies infectieuses émergentes et ré-émergentes sont une menace majeure et permanente pour la santé publique dans le monde. La menace constante d’épidémie de maladies infectieuses justifie la nécessité d’une réponse de terrain qui soit rapide, coordonnée et multidisciplinaire pour limiter autant que possible la propagation de la maladie.

Les 33 instituts du Réseau International des Instituts Pasteur (RIIP), localisés dans 26 pays et sur 5 continents, sont, depuis longtemps, en première ligne pour préparer, surveiller et intervenir en cas d’épidémie de maladies infectieuses. En s’appuyant sur les grandes capacités techniques de Pasteur et sur ses relations privilégiées avec les partenaires locaux des 33 instituts du RIIP, le Center for Global Health a créé la Outbreak Investigation Task Force (OITF) pour pouvoir apporter une réponse rapide en cas d’épidémie afin de soutenir la recherche locale ainsi que de contrôler la propagation de la maladie. L’OITF est coordonnée par le Dr Maria Van Kerkhove.

L’OITF accompagne les autorités locales dans la gestion des actions de réponse aux épidémies de maladies infectieuses. Elle a aussi pour objectif de prévenir et limiter les prochaines épidémies en améliorant la compréhension de leur émergence et de leur transmission.

L’OITF permet aux échantillons bien caractérisés ainsi qu’aux données de haute qualité d’être rapidement documentés sur le terrain, par des enquêtes épidémiologiques, des descriptions cliniques des cas, de la surveillance chez l’homme et l’animal, et du séquençage génétique. Tout cela est complété par des méthodes statistiques, mathématiques et bio-informatiques sophistiquées, qui peuvent ensuite être intégrées dans des protocoles standardisés et des plateformes capables de gérer un influx massif de données lors d’une épidémie.

L’OITF permet à l’Institut Pasteur d’améliorer la coordination de ses réponses en cas d’épidémies en traduisant les résultats des recherches en meilleur gestion et contrôle des épidémies, et contribue au partage global des données pour le développement de nouveaux tests de diagnostic, traitements et vaccins.

Équipes

Membres de la Outbreak Investigation Task Force

L’Outbreak Investigation Task Force multidisciplinaire s’appuie sur l’expertise et l’expérience des scientifiques de l’Institut Pasteur ainsi que du Réseau International des Instituts Pasteur. Notre groupe d’experts comprend des épidémiologistes, virologistes, microbiologistes, entomologistes, vétérinaires, spécialistes en sciences sociales, cliniciens, et d’autres experts avec une expérience dans les épidémies de maladies infectieuses. L’OITF travaille avec l’autorité et les partenaires locaux pour évaluer rapidement l’impact d’une épidémie, mettre en place des stratégies optimales de contrôle et conseiller de manière appropriée les autorités locales et les responsables politiques.

Les membres de l’OITF ont été déployés lors de missions techniques et de support pour la lutte contre les virus émergents: Coronavirus du MERS [syndrome respiratoire du Moyen-Orient] (Arabie Saoudite, Qatar, Jordanie, Corée du Sud) ; Ebola (Sierra Leone, Guinée) ; Zika (Brésil, Mexique, Cap-Vert, Polynésie française, Guyane) ; Grippe aviaire H5N1 (Cameroun) ; Fièvre jaune (Démocratie Républicaine du Congo, Angola)

 

L’Outbreak Investigation Task Force multidisciplinaire s’appuie sur l’expertise et l’expérience des scientifiques de l’Institut Pasteur ainsi que du Réseau International des Instituts Pasteur. Notre groupe d’experts comprend des épidémiologistes, virologistes, microbiologistes, entomologistes, vétérinaires, spécialistes en sciences sociales, cliniciens, et d’autres experts avec une expérience dans les épidémies de maladies infectieuses. L’OITF travaille avec l’autorité et les partenaires locaux pour évaluer rapidement l’impact d’une épidémie, mettre en place des stratégies optimales de contrôle et conseiller de manière appropriée les autorités locales et les responsables politiques.

Les membres de l’OITF ont été déployés lors de missions techniques et de support pour la lutte contre les virus émergents: Coronavirus du MERS [syndrome respiratoire du Moyen-Orient] (Arabie Saoudite, Qatar, Jordanie, Corée du Sud) ; Ebola (Sierra Leone, Guinée) ; Zika (Brésil, Mexique, Cap-Vert, Polynésie française, Guyane) ; Grippe aviaire H5N1 (Cameroun) ; Fièvre jaune (Démocratie Républicaine du Congo, Angola)

 

Formation des chercheurs sur l’investigation des épidémies

Tous les membres du groupe d’experts de l’OITF suivent un entraînement pointu pour mener des investigations de terrains en cas d’épidémie de maladie infectieuse avant d’être déployés avec l’OITF. En 2016, le Dr Maria Van Kerkhove et le Pr Malik Peiris ont mené le cours inaugural d’Outbreak Investigation Training pour les membres du Réseau International de l’Institut Pasteur.  Ceci a suivi le cours sur les épidémies de maladies infectieuses qui a été donné au Vietnam en novembre 2015 par le Dr. Roberto Bruzonne.

Pour des informations sur l’inscription au prochain cours d’Outbreak Investigation Training, suivre ce lien.

Participants du cours d’Outbreak Investigation, Paris, 2016

Tous les membres du groupe d’experts de l’OITF suivent un entraînement pointu pour mener des investigations de terrains en cas d’épidémie de maladie infectieuse avant d’être déployés avec l’OITF. En 2016, le Dr Maria Van Kerkhove et le Pr Malik Peiris ont mené le cours inaugural d’Outbreak Investigation Training pour les membres du Réseau International de l’Institut Pasteur.  Ceci a suivi le cours sur les épidémies de maladies infectieuses qui a été donné au Vietnam en novembre 2015 par le Dr. Roberto Bruzonne.

Pour des informations sur l’inscription au prochain cours d’Outbreak Investigation Training, suivre ce lien.

Participants du cours d’Outbreak Investigation, Paris, 2016

Partenaires internationaux

La coordination est essentielle pour répondre à une épidémie d’un pathogène émergent ou ré-émergent afin de pouvoir limiter la propagation de la maladie. C’est pour cela que l’OITF collabore avec des partenaires internationaux pour mettre en place des standards de formations nécessaires pour établir les procédés de déploiement, pour coordonner les activités en amont et pendant les épidémies, et pour partager les expérience afin de se préparer aux prochaines épidémies de maladies infectieuses. Parmi ces partenaires internationaux sont inclus :

L’Emergency Work Force du Réseau Mondial d’Alerte et d’Action en cas d’Epidémie (RMAAE) de l’Organisation Mondiale de la Santé

Les ‘Equipes de Réponse Rapide’ du bureau Régional Africain de l’Organisation Mondiale de la Santé (AFRO/WHO)

Royaume-Uni : Public Health England ‘Rapid Support Team’

Etats-Unis : La ‘Global Rapid Response Team’ des Centres pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC)

Chine : Chinese Center for Disease Control and Prevention ‘Rapid Response Team’

Union Européenne : DG Humanitarian Aid and Civil Protection, European Medical Corps ‘Public Health Response Teams’

Allemagne : Federal Ministry for Economic Cooperation and Development ‘Rapid Deployment Team’

Japon : National Center for Global Health and Medicine / Japan International Cooperation Agency ‘Japan Disaster Relief Team’

Fédération international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

Médecins Sans Frontières

La coordination est essentielle pour répondre à une épidémie d’un pathogène émergent ou ré-émergent afin de pouvoir limiter la propagation de la maladie. C’est pour cela que l’OITF collabore avec des partenaires internationaux pour mettre en place des standards de formations nécessaires pour établir les procédés de déploiement, pour coordonner les activités en amont et pendant les épidémies, et pour partager les expérience afin de se préparer aux prochaines épidémies de maladies infectieuses. Parmi ces partenaires internationaux sont inclus :

L’Emergency Work Force du Réseau Mondial d’Alerte et d’Action en cas d’Epidémie (RMAAE) de l’Organisation Mondiale de la Santé

Les ‘Equipes de Réponse Rapide’ du bureau Régional Africain de l’Organisation Mondiale de la Santé (AFRO/WHO)

Royaume-Uni : Public Health England ‘Rapid Support Team’

Etats-Unis : La ‘Global Rapid Response Team’ des Centres pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC)

Chine : Chinese Center for Disease Control and Prevention ‘Rapid Response Team’

Union Européenne : DG Humanitarian Aid and Civil Protection, European Medical Corps ‘Public Health Response Teams’

Allemagne : Federal Ministry for Economic Cooperation and Development ‘Rapid Deployment Team’

Japon : National Center for Global Health and Medicine / Japan International Cooperation Agency ‘Japan Disaster Relief Team’

Fédération international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

Médecins Sans Frontières